PROLETER + RUBY CUBE + LEYAN & SKOOB LE ROI + YOUSSEF SWATT'S + WILKO & NDY
Les Massiliades Festival - 10ième Édition

Achetez votre billet en ligne
Cabaret Aléatoire   Tarif à partir de 16€

Ouverture des portes 21h et fermeture 05h. 

Une proposition des Massiliades en partenariat avec le Cabaret Aléatoire. 

Plus d'infos : www.massiliades.fr

Rejoignez l'évènement Facebook en cliquant ICI !

 


Les Massiliades est un festival organisé par les étudiants de l'Ecole Centrale Marseille, né en 2008. Ce festival se veut éclectique, a pour ambition de proposer des registres musicaux variés et de promouvoir les talents marseillais, à travers son Tremplin lancé en 2011.

 

PROLETER

ProleteR est un beatmaker atypique: guitariste rock passé au hip-hop sur le tard, le toulousain a su développer une combinaison unique à base de beats hip-hop lourds et de samples de jazz et de charleston, épicés d'arrangements de guitare et de nappes de synthé bien senties.

 

 

LEYAN & SKOOB LE ROI

LeYan et Skoob le Roi vous proposent un DJ SET à 4 platines dans le plus pur style "Hip-Hop - Reggae balkanique - Electro acoustique".

Les deux DJ de chez Chinese Man Record promettent de clôturer la soirée d'une manière inoubliable en nous faisant danser jusqu'au bout de la nuit. 

 

YOUSSEF SWATT'S

Tournaisien d’origine, Youssef Swatt’s commence le rap alors qu’il vient tout juste d’avoir 14 ans. Issu d’une famille algérienne, ses premiers textes luttent contre les préjugés, prônant une société multiculturelle. Après près de quatre années à exercer son art ce jeune Belge commence à inscrire son style sur l’hôtel du rap français.

En 2014 déjà, à tout juste 15 ans, il sort un premier EP, «L’amorce». Durant l’été 2015, il enchaîne avec un second projet intitulé « Petit Youssef », en prémices du premier album. Il y fait le constat d’un monde qui lui donne le blues sur des productions de beatmakers tels que JeanJass ou sur des sonorités plus acoustiques.

Le 16 juin 2017, Youssef dévoile « Vers l’infini et au-delà », premier album très attendu de son public. Entièrement produit grâce à une campagne de Financement participatif, cet album est l’aboutissement de quatre années de travail avec la participation d’artistes belges et français tels que Demi Portion, LaCraps, Seyté de La Smala et bien d’autres. Le tout sur des productions de beatmakers tels que JeanJass, Mani Deïz ou encore le sicilien Vimash.

 

WILKO & NDY

WILKO & NDY présentent leur nouveau projet, forts de plus de vingt-cinq dates en région PACA depuis Mai 2016 dont la première partie de Scarecrow, David Ledeunff, Aladin 135, An-ton Serra et Bavoog Avers.

Après leurs projets solos, les deux frères ont réuni leurs savoir-faire et influences sur un projet commun, inspiré à la fois pardes rappeurs virtuoses comme Eminem ou Kendrick Lamar, l’énergie Blues-Rock des Black Keys et la pop cinématique de Flavien Berger.
Ils s’inscrivent dans une lignée de nouveaux rappeurs, à la ligne artistique mobile, on pense à Romeo Elvis, Vald, Odezenne ou encore Nusky & Vaati.
D’une totale liberté créative, loin des clichés, ils apportent une alternative singulière et contemporaine à la scène rap marseillaise.

Il faut les voir live pour apprécier leur aisance scénique et latechnicité de leur rap.
Accompagnés par Loris Bini (percussionniste pour N’TO), ils proposent un set énergique et dansant, enrichit de synthétiseurs, de percussions électroniques et live Ableton.

 

RUBY CUBE

C’est l’histoire d’une bande d’amis. Des amis d’enfance qui ont appris la musique ensemble et fait leur chemin jusqu’à construire un univers singulier, plein de couleurs, de formes et de textures. Cinq garçons qui ont forgé l’identité de Ruby Cube dans un rapport charnel à la musique, mettant leur fraternité au service d’une pop impulsive, agitée, intelligente, qui refuse les évidences et les facilités. Depuis Toulouse, les garçons ont pris goût à la création en écumant les garages et les caves, faisant du live la matrice de leur volonté d’écrire des chansons.

Car c’est toujours en pensant à la scène que Ruby Cube compose, insufflant une énergie pleine de transe et de perspectives dansantes. Cette capacité de lâcher-prise, cette recherche de liberté formelle, cette façon d’étirer et de faire durer les morceaux, c’est leur façon de raconter une histoire sur scène. Une histoire qui vient des tripes. 

 

Les années de découvertes (de Joy Divison à Metronomy en passant par The Cure et Late of the Pier) ont laissé place à la véritable éclosion du groupe. Il dévoile aujourd’hui un savoir-faire musical inspiré par la soul, le jazz, le hip-hop et tout ce qui compose une vision large et noble de la pop. Un recul qui s’observe tant au travers de la richesse de leurs compositions que par la puissance de leurs explorations visuelles. Cet engagement s’est concrétisé en 2016 avec les singles Lobsters & Cherries et Blood in Love, véritables manifestes d’amour et d’amitié annonçant un premier album des plus prometteurs. 

 

En dix morceaux qui sont autant d’explorations sonores, ce premier album synthétise l’histoire de Ruby Cube, ses découvertes, ses expériences parcourues, ses influences accumulées avec les années. On y retrouve un ADN musical où l’innocence côtoie la violence, où l’amour discute avec la mort, où les sentiments individuels recherchent une vision de l’universel. Un objet pop à la fois impulsif et rêveur, mené par des ambiances chaudes venues du live et teinté d’innombrables sonorités qui s’agitent de façon spontanée, libertaire, pleine de vie. Cet album est l’aboutissement d’une relation fraternelle et d’un chemin parcouru à cinq, les yeux tournés vers l’avenir.