Tomy & the cougars + departure kids + les tikis + martins hemmel + andrea crrt + deejays
Festival South of Nowhere

Toit-terrasse   Gratuit

Cette année, le “Festival South of Nowhere – Round three” sera perché…on the top!
Invitée pour deux soirées, via une carte blanche par La Friche et le Cabaret Aléatoire, à clôturer les sessions estivales ON AIR sur le toit-terrasse, l’association « Ave The Sound ! » a dressé dans la lucarne un programme « sunset, spot and rock ».

Event Facebook


TOMY & LES COUGARS (Marseille)

Avec un nom pareil, ces 4 jeunes fauves étaient obligés de délivrer une power-pop catchy ! Un poil de punk, deux griffes de Pop, trois pattes de garage, l’agilité des mélodies et les guitares hardies.  De quoi susciter l’intérêt des carnivores du rock dès les premières lueurs du Festival South of Nowhere.    

 

DEPARTURE KIDS (Marseille)   

Les Kids, comme on les appelle au sein d’Ave The Sound, remarqués par Rock & Folk dès leur première galette vinyle, distillent une power-pop inspirée des Flamin’ Groovies, des Nerves et des Beatles. Ces 4 rois de la débrouille ont organisé leur tournée asiatique, puis européenne, pour repartir explorer le vieux continent très à l’est, cet automne avec leur album « On the Go » et leurs nouveaux titres délicieux. L’impertinence des 20 ans, le réalisme garage, leurs airs ébouriffants et leurs riffs décomplexés font des Departure Kids un des groupes les plus prometteurs de l’hexagone « briton ».  

 

LES TIKIS (Nice)

Les belles voix de Marie Loupiac et Isabelle Marceddu ont rejoint Fred Martinez (guitare) et Franck Durban (basse) fondateurs des mythiques “Playboys” pour former un groupe frontwomen power : Les Tikis. Thierry Lespinasse (batterie) est venu y ajouter sa rythmique dansante. Avec un répertoire puisé dans la pure tradition sixties beat, ce girls band niçois a toujours un ongle dans le garage et un autre chez Motown et Stax, les deux labels mythiques et véritables usines à tubes de la soul et du rhythm and blues. Qu’elle soit southern ou northern, l’énergie de leur soul-pop guidera vos hanches des étoiles de Detroit aux stars de Memphis. Une belle façon d’illuminer la clôture de la scène live de cette première soirée.

 

MARTIN HEMMEL (Munich – Allemagne)    

Le Frenchie Kaiser du célèbre Atomic Café de Munich. Auteur des compilations French Cuts chez Panatomic Records, Martin déconcerte toujours les adeptes des 60’s en dénichant des perles rares "made in France" inconnues des amateurs les plus avertis. Mais aussi du 60’s garage punk, freakbeat, psychedelic, funk, boogaloo, jump blues, rhythm and blues, doo wop, groovy indie, moog & sitar beat, limbo…bref !  Martin mixe LA MUSIQUE sans frontières et rassemble toutes les errances festives sur la piste de danse.

 

ANDREA CRRT (Italie – France)

L’homme qui murmure à l’oreille des galettes avé une pointe d’accent italien, voire mexicain Lorsqu’il n’a pas la main dans le risotto carne, Andrea, éternel étudiant en Northern Soul, cuisine ses set-lists pour mieux épicer les platines. Les ingrédients des sets élégants d’il Signori Cerruti : des amourettes musicales, une grosse dose de bonne humeur, un soupçon de malice, le tout arrosé à l’essence d’affabilité. Un véritable Zapata génois psychopathe des dance-floors dynamités.  Résultat en fin de soirée : des boots cramées al dente !