Rock  

Rock'n Roll creative market + big feet + THE MONKBERRY MOON ORCHESTRA + DOC VINEGAR ET LES TYPES ARTY + THE ZEMBLAS
Festival South of Nowhere

Toit-terrasse   Gratuit

Cette année, le “Festival South of Nowhere – Round three” sera perché…on the top!
Invitée pour deux soirées, via une carte blanche par La Friche et le Cabaret Aléatoire, à clôturer les sessions estivales ON AIR sur le toit-terrasse, l’association « Ave The Sound ! » a dressé dans la lucarne un programme « sunset, spot and rock ».

Event Facebook 


A partir de 15 heures :

Rock’n’roll creative Market.
(Disques, labels, merchandising, créateurs, vintage…)

 

BIG FEET (Marseille) :  tribute THE ANIMALS

Big Feet est composé de piliers historiques de la scène rock marseillaise (oui, la cité phocéenne est aussi une ville rock). Ils œuvraient notamment Dino Valentino & les Bootleggers, les Bootleggers (on retrouve également un guitariste chez The Zebra Skies) où le batteur était surnommé le Charlie Watts, marseillais. Ils écument encore les salles sombres et aiment se lancer des défis musicaux. Tel que celui de s’imbiber de l’essence sauvage des Animals.
Né en 1962, cette formation britannique légendaire du British Blues, a contribué (comme les Rolling Stones) à importer en Europe, le rhythm and blues des noirs américains. Son frontman, le légendaire Eric Burdon, à la voix puissante et au timbre singulier est encore une référence. En effet, il sublimait tout ce qu’il interprétait (Chuck Berry, Fats Domino et John Lee Hooker).  Son incroyable talent a souvent voilé les qualités des fabuleux musiciens composant ce groupe. On dit que a sauvagerie de cette formation sur scène inspira son nom : The Animals.

 

The MONKBERRY MOON ORCHESTRA (Suisse-France)

Formé en 2010 à Genève, ce combo propose une rencontre entre pop sucrée et soul électrique, comme on la faisait en 1969. Proche des The Rebels of Tijuana, il leur empreinte une base rythmique groovy & fuzzy, en y mêlant un songwriting élégant, une voix féminine douce et onirique. Une flânerie entre Belle & Sebastian, Blondie & Jefferson Airplane.  Déjà trois EP, comme trois essais méticuleux et délicats : "Amanda and the colored feathers" (2011), « A beat for the lovers » (2012), The Invitation (2013). Une centaine de concerts dans des lieux prestigieux (M4Music Festival, Rock The Pistes Festival, ouverture pour Lilly Wood and The Prick…). Enhardi de cette expérience en forme de ballade pop, le groupe vous invite à découvrir son premier LP, « Velvet Glove ».

 

DOC VINEGAR ET LES TYPES ARTY (Marseille).

De la sunshine pop pour un sunset !  Doc Vinegar a sorti son premier album, "Tea Party", à l’automne dernier. Une carte de 12 parfums imprégnés de soleil californien, avec un nuage de Love, un zeste de Teenage Fanclub et une tartine de Byrds.  Sur scène, cette fine gâchette de la douze cordes (ancien du groupe culte des Bratchmen et de Thee Hamstrz) retrouve des amis d’Ave The Sound (The Mockers, The Zebra Skies) pour former Doc Vinegar et les Types Arty. De la pop acidulée, idéale pour les adeptes des Kinks. De la honey-pop pour pique-niques agrestes ou citadins. Des mélodies radieuses arrangées par des sorciers de sauces musicales « Magic French Touch » grand crû !

 

THE ZEMBLAS (Nice).

Zembla est le Tarzan français d'une Bd que les cinq membres de ce groupe de Soul sixties ont pu lire enfants, en attendant leur tour chez le coiffeur de leur quartier.  Il fait partie de leur culture, au même titre que Wilson Pickett, Joe Tex ou James Brown (découverts plus tard, le coiffeur n’étant pas très branché rythm’n’blues…). Quelques coups de ciseaux plus tard, ils se sont retrouvés pour former ce groupe, né de la fusion d'éléments émérites de la scène sixties niçoise. Composé du bassiste Olivier Néméjanski (Groovers, Bratchman, Dum Dum Boys), du batteur Gilles Eynaud De Fay ( Captain Rock, les Sirènes, Dino Farfisa & the Fuzz), du guitariste Frédéric Martinez, (Les Playboys, LesTikis) et  le maestro Michel Nègre, toujours guitariste des Playboys. Didier Bozzi, une des plus belles voix du South, est le chanteur (Dino Farfisa & the Fuzz, La Tribu). Ils délivrent le son brut, presque garage du rythm’n’blues sixties, groovy et intense. Après une participation, il y a deux ans à la 1ère compilation de l'association Ave The Sound « South Of Nowhere », leur excellent album 12 titres "TOO MUCH TOO SOUL", mixé et masterisé à Detroit Michigan par le fameux Jim Diamond (Dirtbombs, White Stripes, etc), est sorti au printemps dernier. Quoi de mieux de clôturer le live de ce festival avec des bêtes de scène !