SOSH aime Les Inrocks Lab
CONCOURS / OPEN-MICS

Achetez votre billet en ligne
Cabaret Aléatoire   Gratuit sur Invitation à retirer auprès de Digitick

Ouverture des portes : 19h

Pour assister à l'open-mic marseillais il suffit de retirer son invitation auprès de Digitick à partir du 26 février !

Une proposition des Inrockuptibles et du Cabaret Aléatoire. 

Évènement Facebook 


Cette année le lab reprend sa quête, à la recherche de la perle rare de la nouvelle scène française. Fort de douze ans d'existence, ce concours de découvertes musicales a vu le succès de groupes qu'on ne  présente plus aujourd'hui : Christine and the Queens, Feu! Chatterton  (double lauréat en 2014), Cocoon, Stuck in the Sound, Naive New Beaters,  Owlle…    

En 2015, le concours “Sosh aime les inRocKs lab” revient plus fort avec dans ses poches des récompenses inédites !

Pour la première fois, l'équipe des Inrocks Lab s’associe avec le Cabaret Aléatoire pour y organiser un open-mic du concours SOSH AIME LES INROCKS LAB 2015 !

Ouvert au public et totalement gratuit pour que vous puissiez vous aussi découvrir les jeunes talents de demain ! 

Le concours : 

L'appel à candidature est terminé. Les musiciens sélectionnés sont : 

Agop in Color

Agop a l’obsession des mélodies entêtantes. Ses chansons, qui parlent aux cœurs et aux corps, lui ont permis depuis quatre ans, de faire des premières parties remarquées (Keane à l’Olympia, Glen Hansard, Micky Green, Elista…) entre Marseille et Paris. Sur scène, Agop la joue parfois en solo mais il est le plus souvent accompagné de sa joyeuse bande nommée In color, entre folk enthousiaste gorgée de soleil, pop US teintée d’electro, et white soul saupoudrée de sonorités arméniennes. Côté son, Agop a sorti le 11 décembre 2014 son nouvel EP “Merenda”, enregistré et mixé au Studio CBE (Lilly Wood and The Prick, Sébastien Tellier, Keziah Jones, etc…).

 

Appletop

Appletop est un groupe français à suivre. Ce trio très influencé par la scène rock US des 90′s a su en tirer un excellent condensé et s’est fait surtout apprécier de nos voisins d’Outre Manche, notamment en faisant les premières parties de pointures du genre : The Horrors, Peter Hook… Valeur sûre, non ?Entre ses deux albums, Appletop a eu la bonne idée de sortir un EP intitulé Twenty Five. Un morceau sacrément bien foutu qui ressemble à s’y méprendre à Pavement ! Le trio a décidé d’inclure cet excellent morceau à Brave Mountains. Ne serait-ce que pour Twenty Five, cet album vaut le détour.

 

Boreal Wood

Né en 2013, le groupe Boreal Wood est le fruit d’une rencontre, celle d’Anthon Herbin et d’Eliz Cervetti. Enfants des années 90, c’est dans cette décennie mais aussi dans la précédente qu’ils puisent nombre de leurs influences, de la dream-pop des Cocteau Twins au shoegazing (Slowdive, My Bloody Valentine). Leur musique est un mélange subtil et raffiné de guitares rock, de voix en chœur, de sons synthétiques (machines, synthés), le tout porté par des mélodies planantes.
Après une reprise du “bleu comme toi” de Daho et relayé par ses soins, Boreal Wood se fait connaitre de la presse avec un premier EP “26″ couvé par Robin Guthrie (Cocteau Twins) sortit en novembre 2014.


C is for Noir

Nouveau groupe issu de la French Riviera, C is for Noir est né de la rencontre entre une jeune chanteuse auteur-compositeur et un jeune musicien/producteur qui après avoir écumé les salles d’Europe avec The Magnets a récemment été aperçu en live accompagnant le très prometteur Martin Mey, le duo prend forme pendant l’été 2014 et tels deux alchimistes ils distillent une pop-atmosphérique parfumée de musiques électroniques le tout accompagné d’un chant mélancolique en Anglais.


 Iraka

“Repéré aux côtés de Grems ou du Jouage sur le versant le plus ambitieux du Hip Hop alternatif du début 2000′s (Olympe Mountain, Maximum Boycott…), le flow tranchant d’Iraka trace une voie solo au milieu de la décennie. Tout en écumant scènes slam et open mics en tous terrains, il multiplie les expériences aux côtés de musiciens aux styles et pratiques variés, allant jusqu’à susciter le soutien des héritiers de Sydney Bechet, bluffés par son utilisation de “Petite Fleur”…
Son travail récent le ramène à l’essence de l’écriture, entre textes crus, MPC aux samples mélancoliques et guitares Jazz/Rock dévergondées.
En scène, à la frontière entre musique et jeu théâtral, le rappeur/slameur déploie ses ailes de Géant, et cela ne l’empèche pas de marcher…

 

Martin Mey

Après l’EP Never Go Down (février 2014) salué par la critique (Tsugi, My Band News, Obsküre, LePoint…), Martin Mey présente Taking Off, son premier album. Ce dernier opus enregistré à Marseille dans le studio des NASSER, avec Simon Henner à la réalisation, nous transpose dans des ambiances de claviers analogiques, d’accords de guitare folk et de puissance vintage. Taking Off met résolument l’angoisse au passé. Avec un sens évident des mélodies envoûtantes et de la mise à nu du cœur, Martin Mey se déplace avec aisance entre les genres et les ambiances sonores, de chansons pop sombres et suggestives vers des ballades aériennes, comme autant de visites en jardins suspendus. Enrichie par les rythmiques puissantes typées black music et la finesse des arrangements du duo qui l’accompagne sur scène (Laurent Tamagno à la batterie et aux choeurs, Hugo Maillet à la basse, aux claviers et aux choeurs), la dimension tourmentée du projet acquiert une force et un équilibre rare, amplifiés par la richesse particulière du travail de composition de Martin, au piano, à la guitare ou sur sa machine à boucles. Avec Taking Off, Martin Mey découvre, à travers les apparences, la véritable unité des émotions et surpasse le prosaïsme du quotidien. Telle est l’allure que prend sa quête : celle du chercheur d’or.


Menthe

Menthe c’est une fille au nom rafraichissant, au croisement d’une pop scintillante et de sons électroniques tout droit sortis de Casiotone des années 90.
Comme une feuille de menthe sa musique est fraiche et voluptueuse le tout sur une voix sensuelle et mélancolique.
Menthe est une création qui prend naissance après un passage dans le groupe The Chups en tant que chanteuse et musicienne. Menthe est une envolé vers un univers plus personnel influencé par les réalisations plastique pratiqué en études d’art. (Villa Arson, Nice).

 

Splash Macadam

Ecumeurs de salles : La Maroquinerie, la Flèche d’or, Le Cabaret aléatoire, le Gibus, Plage de rock…….. A place to bury strangers, Peter Doherty, Anna Calvi, The Answers, Cult, The Dodoz, Airbourne,Ten years after, Gaetan Roussel, Sallie Ford, I’m un chien, ChkkChkkChkk…

Les artistes auront 20 minutes chacun pour séduire le public et surtout le jury afin de se qualifier pour l'étape suivante : le festival des lauréats à la Gaîté Lyrique à Paris, du 29 au 31 mai.

Résultats :

Le mercredi 6 mai 2015 le jury désignera au moins un lauréat par ville. Dans une même ville, plusieurs lauréats peuvent être désignés en fonction de leur niveau artistique. Au final 15 groupes seront choisis pour jouer pendant le Festival des lauréats à La Gaîté Lyrique à Paris du 29 au 31 mai 2015. 
Ces 15 lauréats reçevront une bourse de 1000 € chacun pour amorcer un projet de crowdfunding de leur choix.