CLUB  

BORIS + RIPPERTON + ABSTRAXION
Club Cabaret x LAB

Achetez votre billet en ligne
Cabaret Aléatoire   Tarif Prévente 5 € (+ frais de loc.)

Ouverture des portes 23h et fermeture 05h.
Une proposition du Cabaret Aléatoire et du Laboratoire des Possibles. 

Rejoignez l'événement Facebook en cliquant ici


BORIS

Boris est une sorte de missile charismatique incontournable des nuits berlinoises. Dans les années 1980, il s’installe à New-York et s’imprègne chaque week-end de l'effervescence du mythique Paradise Garage. De ces quatre années passées auprès de Larry Levan, qu’il qualifie volontiers de « mentor », Boris retient la ferveur et la transe, ainsi qu’une confiance absolue dans la possibilité d’un cheminement intuitif entre disco, post-punk, (Kraut-)rock, house, techno ou neotrance. Rentré à Berlin à la chute du Mur, voilà aujourd’hui quelques décennies qu’il fait transpirer sans relâche les dancefloors du Berghain, dont il est résident depuis les débuts d’Ostgut, ou encore des moites soirées Cocktail d’amore, tout en parcourant le globe.

 

RIPPERTON

Avec un nom d’artiste inspiré par Minnie Riperton, légendaire chanteuse de soul des années 1970, le Suisse Ripperton (aka Headless Ghost) donne quelques indices sur la diversité de ses sources d’inspiration musicale. Ce producteur et Dj n’hésite pas à transgresser les zones de confort pour re-découvrir des pépites d’hier et d’aujourd’hui. Il forme la moitié du projet Lazy Fat People, produit sur le label Planet E de Carl Craig et Border Community de James Holden, puis se lance en solo avec des productions deep, mélodiques, tout à fait dancefloor-friendly, qui sortent sur les labels Innervision, Cocoon, Cin Cin Records… Ripperton signe en 2016 un remix pour Abstraxion avec qui il partagera les platines pour la première fois lors d’un b2b de 3h !

 

ABSTRAXION

À la lisière de l’electronica et de la techno, le monde d’Abstraxion est mélancolique et rêveur, tout en clair- obscurs et textures organiques. Basé à Marseille, co- fondateur du label Biologic Records et du collectif Laboratoire des Possibles, il sort en 2013 l’album 'Break Of Lights' sur HAKT et le label de Nicolas Jaar, Other People. Au printemps 2016, il signe l’EP 'Resonance', remixé par Matrixxman, Massimiliano Pagliara et Fort Romeau, fait sa première apparition derrière les platines du Panorama Bar et sort son deuxième album, 'She Thought She Would Last Forever'.